Le Voile Contact

Le Voile Contact, une des dernières nées des disciplines du parachutisme sportif, consiste à réaliser, à partir d’un largage à 2 000 mètres, des figures voiles ouvertes. Dès la sortie d’avion, les parachutistes ouvrent leurs voiles pour construire une formation. Ils effectuent des appontages sur les voiles de leurs coéquipiers par des prises faites aussi bien avec les pieds qu’avec les mains.

Le Voile Contact comporte des épreuves de :

- Séquence à 2 : enchaînement imposé de 5 figures tirées au sort. Le cycle devra être exécuté un maximum de fois, en un temps de travail limité de 1 minute.

- Séquence à 4 : enchaînement imposé de 4 ou 5 figures tirées au sort. Au cours de ces évolutions, les parachutistes pourront être amenés à voler en individuel, en binôme ou trinôme. Le cycle devra être exécuté un maximum de fois, en un temps de travail limité de 2 minutes.

- Rotations à 4 : saut à 2 000 mètres. Réalisation d’un empilage à 4, puis l’équipier du dessus se détache pour rejoindre la base de la formation. Le maximum des rotations doit être réalisé en un temps de travail de 1 minute 30. Chaque figure à 4 marque un point. Les Français détiennent le record du Monde réalisé en Juin 1996 en Indonésie, avec 22 points.

- 8 formation : consiste à réaliser le plus vite possible, une figure à 8 équipiers. Cette figure est tirée au sort en début de compétition. Le chronomètre se déclenche au premier qui sort de l’avion et s’arrête quand le dernier est accroché. [ cette discipline n’est plus pratiquée en compétition aujourd’hui]

Une formule particulière de record consiste à réaliser la plus grande formation, avec un maximum de parachutistes accrochés ensemble.

Par Polo Grisoni / Crédits photos : Equipe de France

le_voile_contact_1le_voile_contact_2 le_voile_contact_3le_voile_contact_4

Share Button